Association Tiwanamane pour le dévelepemment et le coopération - Argan OILE

 

ARGAN

                                                       Arbre épineux de la famille des sapotacées, propre au Maroc du sud, l’arganier est très présent dans la région du Tazeroualt.

Arbre épineux de la famille des sapotacées, propr

e au
Maroc du sud, l’arganier est très présent dans la région du Tazeroualt. Chaque partie de l’arbre est utilisée : son bois sert au chauffage, à la construction des charpentes et à la fabrication d’outils ; ses feuilles et la pulpe des noix donnent aux chèvres (que vous verrez parfois perchées dans un arbre !) une nourriture qu’elles ne trouvent pas au sol ; son fruit fournit une huile aux multiples vertus.

Vous pourrez observer à Toumanar la méthode traditionnelle de fabrication de l’huile d’argan. Débarrassées de leur écorce, les noix sont concassées à la main pour en extraire les amandons, qui sont torréfiés avant d’être broyés. Cette dernière opération se fait à l’aide de petites meules de pierre actionnées manuellement et permet d’extraire une pâte épaisse. Mélangée à de l’eau et malaxée, cette pâte forme une galette que les femmes pressent pour en extraire l’huile.

Représentant environ 70 % de la surface boisée du sud-ouest du Maroc (classée patrimoine de l’humanité par l’UNESCO), l’arganier joue un rôle essentiel dans la lutte contre la désertification et assure la fertilité des terres, permettant le maintien sur place des populations pastorales.
Menacée par l’accroissement démographique, le surpâturage et l’urbanisation croissante ainsi que par la sécheresse, l’érosion et un manque de régénération des arbres, la forêt d’arganier est



 
ZITT_ARGAN



L'huile d'argan nourrit la peau et en préserve l'élasticité.
l'huile d'argan est riche en ingrédients naturels qui jouent un rôle primordial dans le renouvellement cellulaire.

Dans la pharmacopée marocaine traditionnelle, l'huile d'Argan est adoptée pour les soins corporels visant à contrer les méfaits de l'âge et du climat : elle agit à merveille sur les rides et la peau sèche, atténue les traces visibles laissées par l'acné, la varicelle, les boutons et autres irritations ou lésions cutanées telles vergetures, gerçures et brûlures.
Utilisée également pour les soins du cuir chevelu, l'huile d'argan fait briller les cheveux ternes et renforce les ongles cassants.
Enfin, l'huile d'argan soulage les douleurs articulaires et est très prisée pour les massages corporels.

L'huile d'argan est maintenant proposée sous deux formes, l'huile d'argan alimentaire et l'huile d'argan cosmétique. Saviez-vous que l'huile d'argan alimentaire renferme des propriétés extraordinaires? Deux cuillerées à jeûn chaque matin vous fera, dit-on, retrouver la taille de guêpe de vos vingt ans. Attendre une heure ou deux avant le petit déjeuner.
L'huile d'argan cosmétique renferme des propriétés anti-âge merveilleuses pour toute femme soucieuse de "nourrir" sa peau et ses rides. Elle est utilisée depuis toujours par les femmes du sud marocain pour leurs soins corporels et capillaires à cause de sa haute teneur en vitamine E. Naturellement, elle redynamise la peau, agit contre le dessèchement et le vieillissement de la peau en restaurant le film hydrolipidique et en augmentant les apports nutritifs au niveau des cellules.



HISTORE ET CULTURE

L’huile d’Argan

L’arganier, arbre épineux très résistant, produit un fruit oléagineux de la taille d’une grosse olive : la noix d’argan ou argan, dont on extrait une huile, à raison d’un litre pour 30 kg de fruits.

Riche en acides gras insaturés et en vitamine E, l’huile d’argan agit contre le dessèchement et le vieillissement de la peau en restaurant le film hydrolipidique. Excellente pour la santé, ses usages médicaux sont multiples : elle aide au traitement de la varicelle, de l’acné juvénile, des rhumatismes ; utilisée pour combattre la stérilité et les fausses couches, l’huile d’argan est aussi conseillée aux gens souffrant de maladies cardio-vasculaires.

Traditionnellement, l’huile d’argan est fabriquée de la manière suivante : débarrassées de leur écorce, les noix sont concassées à la main pour en extraire les amandons, qui sont torréfiés avant d’être broyés. Cette dernière opération se fait à l’aide de petites meules de pierre actionnées manuellement, et permet d’extraire une pâte épaisse. Mélangée à de l’eau et malaxée, cette pâte forme une galette que les femmes pressent pour en extraire l’huile.
Dans la plupart des villages ruraux du Pays de l’Argan, les femmes fabriquent à domicile, de l’huile d’argan en petites quantités, selon des méthodes manuelles traditionnelles, telles que vous pourrez les observer à TIOUANAMANE  par exemple.

Il existe également des coopératives, comme celles organisées par M&D dans la province de Taroudant (qui, à elle seule, assure plus de la moitié de la production nationale d’huile d’argan). M&D organise des groupements de femmes pour produire l’huile d’argan et ses dérivés dans la zone Taliouine – Azarargh N’Irs. Vous pourrez ainsi visiter la coopérative féminine d’argan d’Agni N’Fed (à 4 km d’Aoulouz dans la commune rurale de El Faid, sur la route de Taroudant vers Taliouine et Ouarzazate), qui compte 62 femmes. Dans ce village 80 producteurs, soit 72 % des habitants, produisent 625 tonnes d’argan par an. Les femmes de la coopérative fabriquent de l’huile d’argan et élaborent des produits traditionnels berbères à base d’huile d’argan et d’amandes comme l’amlou (mélange d’amandes, de miel et d’huile d’argan). Grâce à ce projet, dans des conditions de travail améliorées, les femmes produisent une huile de qualité plus stable qui a déjà pu trouver un marché auprès des clients du tourisme solidaire.

 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=